Dossiers en cours‎ > ‎Archives‎ > ‎

Plateforme de compostage

La voix de la raison l’a emporté !!

L'association Les grandes Terres Genas est heureuse de vous annoncer que la plateforme de compostage prévue sur notre commune à  Vurey, ne verra pas le jour.

Depuis mi-juillet dernier notre association a mené de nombreuses actions pour s'opposer au projet de station de compostage à proximité de l'Ecole Nelson MANDELA, du complexe sportif et de nombreuses habitations.

Après notre réunion publique organisée le 22 juillet  dernier, nous avons recueilli, à ce jour, près de 3200 signatures contre ce projet et sommes aujourd'hui 301 adhérents.

L'union fait la force,  notre association, alliée aux voix de notre Maire, Daniel VALERO, de notre député, Philippe MEUNIER, de notre conseiller général, Jérôme STURLA,  de la Préfecture, ont fait prendre conscience à la société porteuse du projet  que sa réalisation n'était pas raisonnable sur ce site.

Cette dernière a donc décidé d'abandonner le projet  de plateforme de compostage.

Nous rappelons que nous ne sommes pas contre le compostage, ni le traitement des déchets mais pour un recyclage responsable qui respecte le cadre de vie de nos concitoyens.

Cette réussite,  l'Association les Grandes Terres Genas  la doit à :

  • la très forte mobilisation des riverains qui nous ont alertés  et qui ont rejoint notre association. Pendant cette période estivale, ils ont été présents sur le marché pour vous tenir informés et recueillir vos pétitions.
  • la collaboration étroite avec la Mairie et le cabinet du Maire, Daniel VALERO
  • nos élus, Philippe MEUNIER, Jérôme STURLA qui nous ont soutenus dans nos démarches
  • la Préfecture qui nous a reçus
  • la participation des associations partenaires (AVV, ENSIMA) et des spécialistes  qui nous ont aidés
  • vous, les adhérents  et citoyens  qui nous avez soutenus

A tous UN GRAND MERCI.

Notre action continue :

  • nous restons vigilants sur les futurs  projets qui viseraient à détériorer le cadre de vie de Genas et de l’est  Lyonnais,
  • notre opposition au projet "OL LAND",
  • la sécurisation de la route de Lyon à Genas,
  •  

Venez échanger avec nous le 4 septembre prochain au Forum des associations à Genas.

Merci à toutes et à tous


Association les Grandes Terres Genas
Mondher BRAHIM - Rose Marie RODRIGUES 

3221 signatures au 30 août ! Continuons notre mobilisation !

et 301 adhérents.

Les travaux sont arrêtés (voir l'article sur le blog de la ville de Genas)

Pièce jointe : Pétition contre la compostière à nous faire parvenir au siège de l'association

Dernières actions entreprises et rencontre à la préfecture le 29 juillet 2010.

Compte-rendu de la réunion d'information du 22 juillet 2010 à Genas

Urgent ! Une plateforme de compostage est en cours de construction sur la municipalité de Genas, en bordure du chemin sous les vignes dans le quartier de Vurey à proximité de l’école Nelson Mandela. Les travaux ont déjà commencé mais aucune communication officielle n’a filtré à ce jour.

Qu’est-ce qu’une plateforme de compostage ?

Il s’agit de fabriquer du compost à partir de fumier, déchets verts, boues de station d’épuration.

Le projet prévoit à terme une surface d’exploitation de 7000m2, soit l’équivalent de 2 terrains de football. Le dispositif nécessite la construction d’un bassin de traitement des eaux souillées de 300m2, ce qui correspond à la surface d’un gymnase.

Les quantités de produits traités annuellement sur le site sont les suivantes :

  • 6000 tonnes de déchet vert
  • 1000 tonnes de fumier
  • 1000 tonnes de boues de station d’épuration

Soit 8000 tonnes de déchets par an !

Les étapes de traitement se décomposent de la façon suivante :

  1. réception et stockage des déchets
  2. broyage des déchets
  3. fermentation : remuage, arrosage, ajout de produits pour accélérer le processus
  4. stockage du compost

 Quelles sont les nuisances ?

  • Une pollution olfactive évidente due à la fermentation et au stockage des différents déchets et produits de la fermentation
  • Une pollution sonore due au fonctionnement des postes de broyage, des centrales de ventilation mais aussi au transport incessant des déchets par camion
  • Effets sanitaires indésirables : allergie, infection liées au bioaérosols  (déchets cellulaire en suspension dans l’air)

Cette analyse s’appuie sur l’installation d’équipements similaires sur d’autres communes en France.

Compte tenu de ces nuisances la dévaluation du patrimoine des propriétaires dans la zone environnante est estimée entre 30 et 50%.

L’ensemble de la population de Genas est concerné, notamment pour les nuisances olfactives et effets sanitaires indésirables.

Nous ne rejetons pas le principe même la nécessité de ce type d’équipement mais l’implantation doit s’inscrire dans la concertation avec les populations concernées avec prise en compte de la proximité des établissements publics (école, complexes sportifs…).

Nous souhaitons au travers cette pétition déclencher une enquête publique auprès de la préfecture du Rhöne afin de préserver le cadre de vie de tous les quartiers environnants.

Chaque signature compte !

Ċ
RM RODRIGUES,
15 juil. 2010 à 08:26
Ċ
RM RODRIGUES,
16 juil. 2010 à 02:15
Ċ
RM RODRIGUES,
16 juil. 2010 à 02:15
Ċ
RM RODRIGUES,
14 juil. 2010 à 14:05
ą
RM RODRIGUES,
14 juil. 2010 à 14:04